La Favorite


Déboussolant, déconcertant, déroutant. Je vais vous raconter comment je me suis retrouvée à passer mon dimanche après-midi assise entre deux mamies devant un film des plus gênants !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Zéro Déchet : retour aux sources et au mode de vie de nos grands-parents


Le titre est un peu racoleur mais la démarche y est. L’eau chaude, l’ordinateur et le téléphone portable en plus. Pour toi public, j’avais envie de t’écrire un article rigolo sur Dagobert et sa culotte à l’envers mais depuis que j’ai fini mes partiels, j’ai passé mes deux dernières semaines au bureau à bosser 60h/semaine. Lessivée, je rentrais le soir…

Ma stratégie pour valider mon premier semestre d’histoire


Pour ce premier REX ( Retour d’Expérience comme on dit « au bureau »), je vais vous expliquer mes choix et calculs stratégiques pour maximiser mes chances de réussite et limiter les casses aux rattrapages. La plateforme du SEAD ( Service d’Etudes à Distance) nous a donné accès à nos cours fin septembre – début octobre, ce qui concordait parfaitement avec mes…

1918 : le retour à la paix et la fin des conflits ?


Musée de l’Armée : À l’est, la guerre sans fin : 1918-1923

Après la signature du traité de Versailles le 28 juin 1919, de nombreux de pays européens sont gangrenés par la famine et par les troubles sociaux et politiques. La guerre se poursuit à l’Est et au Proche-Orient jusqu’en 1923. L’éclatement de l’Empire Austro-Hongrois, de l’Empire Ottoman et de l’Empire Allemand font renaître les crispations nationalistes et crée de nouveaux pays. L’exposition : À l’est, la guerre sans fin : 1918-1923 que je suis allée voir hier revient sur cette période et couvre la majorité des conflits. Je vous la conseille vivement même si au vu des nombreux sujets qu’elle couvre on peut vite se perdre et avoir l’impression de survoler le sujet.

1918-1919 : les rêves brisées de l’entre deux guerres

Arte avait fait une excellente série sur les conflits naissance entre les deux guerres mondiales : 1918-1939 les rêves brisées de l’entre deux guerres. Les réalisateurs sont allés puiser photos, films et correspondances privées dans vingt-trois pays pour illustrer cette période.

Composée de 8 épisodes, nous suivons les parcours de 13 personnages, célèbres ou inconnus. On y retrouve Hans Beimler, un ancien sous-officier allemand du Kaiser, communiste, il participe à la mutinerie des marins de Kiel, prélude à l’effondrement de l’Empire allemand.





Rendez-vous sur Hellocoton !

Commémoration du centenaire : 3 films pour se replonger dans la première guerre mondiale


A l’occasion de la commémoration de l’armistice de 1918 je vous propose ces 3 films qui m’avaient beaucoup plu et qui changent du classique  » Un long dimanche de fiançailles ».

1. Mémoire de jeunesse

Mémoires de jeunesse est une adaptation de l’autobiographie « Testament of Youth » par Vera Brittain. Elle y raconte sa jeunesse insouciante jusqu’à son expérience sur le front en tant qu’infirmière et le début de sa croisade pour le pacifisme. Vera Brittain deviendra l’une des grandes figures pacifistes et féministes de l’histoire britannique.

Le film commence sur son combat pour intégré Oxford et y étudier la littérature anglaise. En 1915, elle décide de s’engager comme infirmière sur le front. Son frère et son fiancé sont également partis se battre en France.

Cette réalisation est l’un de mes plus gros coups de coeur. Je ne cache ma passion pour les productions britanniques à l’eau de rose et les anglais sont définitivement les maitres des films historiques. Ce drame montre à la fois l’émancipation des femmes, le sacrifice d’une génération et les débuts du pacifisme. Les acteurs Alicia Vikander et Kit Harrington ne sont plus à présenter. J’aime particulièrement la poésie qui émane de ce film. Bref sortez vos mouchoirs, votre thé et vos petits scones !





Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma rentrée en L1 histoire de l’art par correspondance


Bonjour,

Après avoir lutté pour m’inscrire à la fac, je voulais vous consacrer un article pour parler de ma licence en histoire de l’art et vous dire tout ! Enfin tout ce que j’aurai aimé qu’on m’apprenne avant de m’inscrire dans ce cursus !

Qu’est ce qu’on étudie en histoire de l’art?

Je vais commencer par les cours. Il y a quatre ans quand je me suis inscrite, le premier semestre ne contenait que des cours d’ histoire moderne  (XVe au XVIIIe) et contemporaine (XVIIIe – maintenant). C’était mon point fort. ♥️ Là cette année, surprise, je me retrouve avec trois cours sur le Moyen-Âge, deux sur l’antiquité dont un cours qui n’en est pas un ; c’est à dire que le prof a posté des images dans un PDF avec des légendes. Et en commentaire  » Je vous laisse rechercher les descriptions de ces cinquante oeuvres ». LOL. 

Une fois éliminé le tiers du semestre en révisant les cours du Moyen-Âge, il nous reste un cours de méthodologie ( chiiiiiiiant), un peu d’architecture sur la Renaissance et deux UE de langues. A ce propos cette année ils ne font plus de néerlandais donc je me suis plongée dans l’étude de l’italien en me disant comme tous mes confrères “ Tiens italien débutant ça devrait pas être trop difficile, c’est des points faciles à gagner ”. Hé bien il s’avère que c’est fauuuux.  (Non è verooooo)





Rendez-vous sur Hellocoton !

S’inscrire en licence d’histoire de l’art à Lille


J’ai toujours aimé les rentrées des classes. Non seulement j’avais du beau matériel tout neuf mais en plus j’étais ultra motivée à apprendre et à découvrir plein de choses.

Dans cet élan de positivisme et de nostalgie, j’ai décidé de me réinscrire en licence d’histoire de l’art. Licence que j’avais essayé de suivre pendant mon année de césure entre ma première et deuxième année de master et à laquelle j’avais échoué faute de préparation. (Ben oui, faut pas se mentir)

Comme je ne suis plus étudiante et par conséquent que j’ai beaucoup moins de vacances et de temps libre, je suis désormais moins gourmande, je ferai un semestre par an.

Bref, je suis très enthousiaste sur ce nouveau projet. Mais si j’avais su qu’en 2018 se réinscrire à la Fac était tout un programme en soi, je m’y serai pris beaucoup plus tôt.





Rendez-vous sur Hellocoton !

Histoire de l’art : des couleurs aux origines douteuses


En étudiant l’histoire de l’art, j’ai trouvé des couleurs dont il fallait absolument vous raconter les origines ! Le vert caca dauphin On connait tous quelques unes des excentricités dont a fait preuve Marie-Antoinette. Outre les coiffures  » Pouf » , Marie-Antoinette est bien plus créative et plus campagnarde que vous le pensez. En parfaite Maman, elle décide de changer elle…